CAMP CINEMA

1996 - 2021 

Notre histoire

Le camp cinéma est une idée originale d’Edmond et Muriel Weyeneth. En 1996, après des années d’expérience dans l’animation et la direction de camps de vacances et d’ateliers créatifs pour enfants, Edmond et Muriel décident de créer leur propre association à but non lucratif : l’Association Activités Jeunesse de Nyon (AAJN).

 

En 1998, suite au succès des ateliers de tournage du mercredi, AAJN propose le 1er camp cinéma dont l’objectif est de permettre aux jeunes de réaliser leur propre court-métrage. En effet, encore aujourd’hui, les jeunes sont le moteur du camp cinéma : ce sont eux qui donnent leurs avis, leurs idées et leurs envies. Ils participent aussi activement à la vie en communauté dans un souci d'autonomie et d'esprit d'équipe.

 

Aujourd’hui, le camp cinéma est toujours actif. Il accueille chaque année jusqu’à 40 participants de 12 à 16 ans encadrés par une équipe d’une vingtaine d’animateurs passionnés (dont plusieurs qui ont aussi vécu le camp en tant que participant également). Le responsable de camp, les animateurs et le comité participent toute l'année à la préparation et l'organisation du camp bénévolement. 

Déroulement du camp

Le camp cinéma permet de découvrir les métiers du cinéma et les différentes étapes de réalisation d'un film. 

 

Il est demandé aux participants d’envoyer des idées et suggestions avant le début du camp. Des équipes de tournage de 5-6 jeunes sont ensuite formées en début de camp en fonction des préférences de chacun·e. 

 

Les deux semaines de camp sont dédiée à l'écriture d'un scénario, au tournage des scènes ainsi qu’à la découverte et la familiarisation avec l’ensemble des techniques et outils utiles aux réalisations audio-visuelles (prise de son, techniques de cadrage, script, montage d’un décor, éclairage, etc.). Les courts-métrages sont ensuite montés par les jeunes sur un logiciel accessible, impliquant le choix des musiques et à la création du générique.

 

Plusieurs soirées à thème, plus animées les unes que les autres, et d’autres activités sont également proposées aux participants (sport, musique, cuisine, jeux, balades, …).

 

A la fin du camp, les proches des participants sont invités à la projection sur grand écran des films réalisés pendant les deux semaines.